Athletics Injuries and Illness Surveillance Study

Athletics Injuries and Illness Surveillance Study

Moscow – Russia, August 8, 2013: The 14th edition of the IAAF World Championships, Moscow 2013 will be the fourth occasion that the IAAF has employed an Injuries and Illnesses Surveillance Study at the biennial World Championships, which is the pinnacle of the IAAF World Athletics Series.

The forthcoming study, which is in line with the IOC Medical Commission’s efforts, was first put into place during the 11th edition of the IAAF World Championships in Osaka 2007 and repeated in Berlin 2009 and Daegu 2011. Similar surveillances have also been done at many other IAAF competitions including various editions of the World Indoor, World Junior and World Youth Championships.

An important innovation with the Moscow 2013 study is that athletes are invited to fill out a questionnaire regarding injuries and illnesses sustained during the period of four weeks prior to the championships.

This is an important step ahead, allowing the IAAF to gather information concerning the problems athletes might suffer preparing for a major championship. This knowledge will help the IAAF to develop and implement future prevention strategies and decrease the number of illnesses and injuries incurring at championships.

The IAAF is part of the IOC Injury Study Group that has set the basis for injury and illness surveillance in Olympic Sports. The IAAF Medical and Anti-Doping Commission is committed to make our sport safer for our athletes and is increasingly emphasizing the protection of the athletes’ health and the prevention of injuries and illnesses.

The participation of the team physicians and physiotherapists in Moscow is extremely important for the success of this project, as they will help us report all injuries and illnesses of their athletes on a daily basis on a report form which is returned to the IAAF research team. The Local Organising Committee’s doctors are also requested to report all injuries and illness that they might attend.

All information regarding gender, age, nationality, diagnosis, symptoms, anatomic locations etc…, will be treated with the strictest confidentiality and safeguarded by the IAAF Medical and Anti-Doping Commission. Subsequent to the data collection and analysis, we will share the gained knowledge with the sports medicine community all over the world.

The goal of the study is to transfer the science into practice providing the national medical teams with valuable information that will help them prevent sports injuries and illnesses among their athletes.

Etude de surveillance sur les blessures et affections – Moscou 2013 (French Version)

8 aout 2013 – Moscou, Russie – Pour la quatrième fois, l’IAAF réalise une enquête sur la surveillance des blessures et des maladies lors de la 14ème édition des Championnats du monde de Moscou 2013, compétition qui a lieu tous les deux ans et qui constitue le point d’orgue de la Série mondiale de l’athlétisme.

Cette étude qui s’inscrit dans la ligne de la Commission médicale du CIO, a été initiée en 2007, à Osaka à l’occasion de la 11ème édition des Championnats du monde puis renouvelée en 2009, à Berlin et enfin en 2011, à Daegu. Des enquêtes similaires ont également été réalisées lors de nombreuses autres compétitions de l’IAAF, y compris les Championnats du monde en salle et les Mondiaux Juniors et Cadets.

L’étude pour Moscou 2013 connait une innovation importante car les athlètes sont invités à remplir eux-mêmes un questionnaire concernant les blessures et les affections survenues au cours des quatre semaines précédant les championnats.

Il s’agit d’une étape importante car cela va permettre à l’IAAF de recueillir des informations concernant les problèmes rencontrés par les athlètes au cours de leur préparation à un grand championnat. Cette connaissance aidera l’IAAF à mettre en œuvre une stratégie de prévention afin de diminuer le nombre d’affections et de blessures qui se produisent en championnats.

L’IAAF fait partie du groupe d’étude sur les blessures du CIO qui a défini un cadre pour la surveillance des athlètes dans les sports olympiques. La Commission médicale et antidopage de l’IAAF a le devoir de rendre notre sport plus sûr et de mettre l’accent sur la protection de la santé et la prévention.

La participation des équipes de médecins et de physiothérapeutes à Moscou est essentielle à la réussite de ce projet. Ce sont eux qui nous signaleront toute blessure ou affection en remplissant chaque jour un formulaire qui sera ensuite transmis à l’équipe de recherche de l’IAAF. Les médecins du Comité local d’organisation seront également mis à contribution et priés d’informer des symptômes observés.

La Commission médicale et antidopage de l’IAAF garantit la plus stricte confidentialité des informations concernant le sexe, l’âge, la nationalité, le diagnostic, les symptômes, les emplacements anatomiques etc… Une fois collectées, les données seront analysées et les connaissances acquises seront partagées avec la communauté de Médecine du Sport du monde entier.

L’objectif de cette étude est de permettre aux équipes médicales nationales de recueillir des informations utiles dans leur démarche de prévention pour la bonne santé de leurs athlètes. —- IAAF/Photo © Getty Images

Print Friendly, PDF & Email

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *